Developpement d’actions culturelles et éducatives

De quoi s’agit il ?  En quoi ça consiste ?
Dans quelle politique cela s’inscrit il ?
Je m’efforcerai de synthétiser ce sujet et de réaliser une bibliographie appropriée

Actions culturelles

  • Rencontre d’auteurs, d’illustrateurs, de créateurs internet
  • Spectacles vivants(lecture spectacle, … )
  • comité lecture
  • Séance de conte/Heure du conte
  • Expositions
  • Sélections thématiques
  • débats, conférences

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2008-05-0106-001
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2006-01-0096-004

“L’action culturelle est devenue, selon Michel Melot, le symbole de la « bibliothèque en action »(2008)
“L’instauration de l’action culturelle comme une des missions de fond des bibliothèques n’est pas allée de soi : beaucoup de bruit pour rien, selon certains.”(2006)

En fait, c’est plus large que ça, l’action culturelle peut se situer dans les maisons d’écrivains, bibliothèque et sur Internet… Elle peut passer par différents médias : images, fonds patrimoniaux, musique, films, textes… elle peut être basée sur différents domaines et viser différents publics.

Bernard Huchet releva trois points qui demeurent problématiques :

  • l’articulation revendiquée entre la politique d’action culturelle et les collections est souvent théorique ;
  • la question des moyens se pose : par manque de locaux adaptés, certaines bibliothèques organisent leurs activités en dehors de leurs locaux d’où un manque de visibilité pour le public ; faute de personnel spécialement affecté à l’action culturelle, un réel savoir-faire ne peut pas se forger ; l’action culturelle est chère et peu « rentable ». L’aspect juridique (contrats, etc.) est souvent négligé ;
  • les manifestations sont éphémères. Une « politique des traces » permettrait de les faire durer dans la mémoire du public et d’informer des usagers potentiels. Le développement du numérique offre des pistes pour constituer une mémoire permanente et efficace.

C’est très intéressant car c’est toujours le cas et c’est beaucoup moins lyrique et passionné que l’article de 2008 !!!
Actions éducatives

Des animations autour de la littérature “jeunesse” : Ponti, Rascal, Fontenelle, etc.
Éveil culturel, lecture plaisir, recherche documentaire
Quizz, recherche d’images, puzzles, jeu de l’oie, reconstitution d’une histoire, Ecriture de texte sur des thèmes, le tarot des contes, Recueil découverte d’exposition et j’oubliais le must la chasse au trésor à base soit d’images soit d’indices écrits…

Cela s’inscrit dans une politique d’ouverture de la structure sur le monde pour y attirer ses usagers et les garder.

___________________________________________________

____________________________________________________

dans un contexte morose pour les bibliothèques, l’action culturelle mobilise des moyens importants, alors que son impact sur le public est difficilement mesurable.

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette dernière assertion, passant mon temps à comptabiliser le nombre de personnes venant à différentes animations… Je dirais que tout dépend du besoin des publics mais aussi de la communication !!!

Je clorais ce trop rapide tour d’horizon et trop succinct probablement par une nécessite de revenir sur l’article de 1999 qui illustre sans nul doute les problématiques qui se posent encore aujourd’hui dans ma profession tant aimée… ce qui est fait…

partenariat, expertise extérieure, le bibliothécaire est voué à devenir un médiateur, un accompagnateur vers le savoir, un cartographe !!!… l‘animation était un biais de rendre le savoir, la connaissance plus vivante, plus accessible ….

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1999-01-0121-001

“[…]la bibliothèque s’apparente au musée, qui a lui-même longtemps constitué « avant tout un lieu d’étude, […] où le monde [était] donné à lire ».

notamment la numérisation des collections…

“toute numérisation est une opération éditoriale au sens même où les humanistes, lors de la réédition des classiques de l’Antiquité, ont été confrontés à la nécessité de diffuser, via une technique nouvelle, l’imprimerie, un corpus qu’il fallait parallèlement rassembler et structurer »

« L’action culturelle en bibliothèque », BBF, 1999, n° 1, p. 121-122
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/&gt; Consulté le 17 mars 2013

En conclusion, je constate que les trois objectifs d’une politique d’action culturelle sont la mise en valeur des collections, médiation autour des œuvres et la recherche de nouveaux publics). Importance du contexte local et des partenaires !!!

Advertisements

1 Comment

Filed under Promotion de la lecture publique voire de la culture pour tous ?, Work to do...

One response to “Developpement d’actions culturelles et éducatives

  1. Pingback: fablabs, makerspace et synthèse de la promotion de la lecture publique | Et si j'essayais de passer un concours ...

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s