Encadrement des équipes

Encadrement

http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-840

Volonté de valoriser les compétences et de développer une qualité de service, l’encadrement est devenu une dimension constitutive et valorisante du métier de conservateur. Cette dimension managériale n’apparaît plus
comme surajoutée, mais comme justifiée par le métier et ses évolutions

Qu’est ce que l’encadrement d’une équipe pour un assistant qualifié du patrimoine ?

recruter, évaluer, motiver

Gérer, encadrer, motiver… En fait, c’est apporter de bonnes conditions de travail, des projets motivants et une bonne organisation.

Animer et encadrer une équipe : création de projets, objectifs, planning, gestion de l’humain ? Gestion et encadrement du personnel.

http://www.enssib.fr/offre-de-formation/formation-continue/12e6-encadrer-gerer-et-motiver-une-equipe-en-bibliotheque

http://fr.slideshare.net/CHARRIER/grer-encadrer-motiver-une-quipe-en-bibliothque

faudrait résumer en partie le powerpoint ci dessus…. qui dit tout et même plus…

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2007-05-0047-008

concerne la BNF….

montre bien comment les techniques de management dans le privé sont arrivées dans le public… pour améliorer le système.

a trouvé ce petit texte qui de manière sarcastique évoque l’utilisation des techniques de management dans le milieu des bibliothèques :

Les nouvelles théories managériales mettent au centre de leurs préoccupations la participation des agents à la définition des projets en vue de susciter leur adhésion (par exemple les groupes « projet » transcendant les positions hiérarchiques).

Or un certain nombre de critiques émettent l’hypothèse que, loin de permettre un réel échange, les outils du management renforcent de manière masquée un processus de subordination  17.

Dans ce cadre, la participation des agents serait dès lors perçue moins comme une « communauté autonome » que comme une communauté « hiérarchique  18 ».

À l’inverse, la communauté de pratique se fonderait non sur l’adhésion aux objectifs définis en amont, mais sur l’idée d’un groupe de professionnels s’associant sans contrainte autre que de réfléchir et de partager ensemble leurs préoccupations.

Alors, et puisque nous tentons de construire la bibliothèque de demain, revendiquons non seulement le droit à l’expérimentation mais aussi le droit à renouveler notre modalité d’intervention pour nous insérer dans une nouvelle économie, celle de la contribution de chaque bibliothécaire.

Aïoutz, Renaud, avec la collaboration de Patrick Bartet, « L’abeille et le bibliothécaire ou éthique du libre et lecture publique en zone rurale », BBF, 2012, n° 5, p. 56-59
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/&gt; Consulté le 23 février 2013

Advertisements

Leave a comment

Filed under Encadrement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s