Monthly Archives: March 2013

Entre public, médiation et langues…

Hola,

deux pépites du bouillon :

Suggestions Lecteurs

un article sur la promotion des collections et leur politique d’acquisition, c’est simple c’est 10 % après bien évidemment la manière de le faire savoir au lecteur diffère … du mail personnalisé au regarde par toi même la réponse .. quel choix faire ?

http://perseverare-diabolicum.fr/2013/03/allo-la-bibliotheque-non-mais-allo-quoi/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=allo-la-bibliotheque-non-mais-allo-quoi-perseverare-diabolicum

La Médiation …

J’ai longuement mis en avant, expliqué que ce joli terme englobait une réalité mouvante qui avait beaucoup évolué des années 90 à aujourd’hui d’une pratique sociale à la promotion du numérique, ici se pose une autre vision :

http://dixdoncdocs.wordpress.com/2013/03/13/exposition-de-la-mediation-culturelle/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=comprendre-la-mediation-culturelle-dix-donc-les-docs

les formes de médiations tendent à évoluer vers le renforcement du ludique, le passage à l’expérimentation et le transfert d’un cadre technique au cadre intuitif.

bon, petit bémol je ne lis guère en anglais… bon moi et les histoires de thermomètres…

bon, je clorai cette revue de presse par cet article sur les livres en occitan et sur l’importance du multi-linguisme…

http://occitan.blogs.sudouest.fr/archive/2013/03/26/davantage-de-livres-en-occitan-dans-nos-bibliotheques.html

Tchao

Leave a comment

Filed under Politique documentaire et d'acquisition ?, Promotion de la lecture publique voire de la culture pour tous ?

Des certitudes peu apaisantes dans un contexte de droits et d’émérgence de nouvelles technologies …

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/actu/0202657388587-youtube-et-la-sacem-font-la-paix-551478.php?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=youtube-et-la-sacem-font-la-paix-actualitas

Actualité intéressante sur un fait pas si divers que cela sur un grand site avec une forte audience qui joue avec des entreprises mondiales, qui a le pouvoir, qui a le contrôle …

un projet culturel ?

http://www.netpublic.fr/2013/03/animer-des-communautes-en-bibliotheque/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=netpublic-animer-des-communautes-en-bibliotheque-4-questions-reponses-cles

animer des communautés virtuelles ? à partir d’outils du web.2 ?

Et si on enseignait l’incertitude, de mon axe de recherche … J’enseignerai avec plaisir le butinage, l’art de ne rien chercher pour finalement trouver son propre bonheur..la sérendipité en somme…

http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/80/30/91/PDF/CORDIER_Et_si_on_enseignait_l_incertitude.pdf?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=cordier_et_si_on_enseignait_l_incertitude-pdf

bon, en réalité, interroger ses certitudes dans la recherche documentaire est essentiel … remettre en cause la fiabilité de ses sources, comparer nos documents trouvés à notre postulat de recherche est finalement essentiel.

Une expérience dans le domaine des BU

http://tribuneci.wordpress.com/2013/03/25/reflexion-dune-directrice-de-bibliotheque-universitaire-sur-les-competences-informationnelles/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=reflexion-dune-directrice-de-bibliotheque-universitaire-sur-les-competences-informationnelles-tribune-competences-informationnelles

même si l’ampleur de la tâche reste immense semblerait-il…

Les œuvres orphelines pas si orphelines que cela ?

http://www.bibliobsession.net/2013/03/25/le-debat-sur-les-oeuvres-indisponibles-et-orphelines-pour-les-nuls/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-debat-sur-les-oeuvres-indisponibles-et-orphelines-pour-les-nuls-bibliobsession&doing_wp_cron=1364323652.9402039051055908203125

quel imbroglio juridique, je peine à y retrouver mes neurones … toutefois, j’ai appris l’existence de l’Opt-Out [ L’objectif est de remettre dans le circuit de la commercialisation des ouvrages avant 00 , devenus indisponibles, mais qui sont encore couverts par les droits d’auteur. En général les droits d’auteur ont été cédés à un éditeur, mais il est d’usage, si celui-ci n’exploite plus l’ouvrage, que les droits soient rétrocédés à l’auteur. C’est dans la loi et en général c’est aussi précisé dans le contrat d’édition si celui-ci est bien fait. Et de toute façon, les contrats d’édition de cette époque prévoyaient rarement l’exploitation numérique]

dans les projets culturels, il existe le prix chronos qui est plutôt un beau projet:

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_le-prix-chronos-avec-les-bibliotheques-de-la-province-de-luxembourg?id=7955982

et quid du livre numérique, c’est qu’il nous avait manqué le bougre !

http://www.actualitte.com/bibliotheques/bibliotheques-aucun-modele-ne-fonctionne-pour-le-pret-d-ebooks-41248.htm

eh bien, il émerge en Europe ^^ ça alors.

Leave a comment

Filed under Promotion de la lecture publique voire de la culture pour tous ?, Recherche documentaire

Projets culturels d’envergure où pas…

Plouf,

aujourd’hui petit bouillon synthétisé avec des liens qui correspondent à mes sujets de recherche :

http://www.savoirscom1.info/2013/03/20/lexception-pedagogique-merite-un-veritable-debat-parlementaire/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=lexception-pedagogique-merite-un-veritable-debat-parlementaire-savoirscom1&doing_wp_cron=1364205758.1420760154724121093750

L’exception pédagogique restera donc encore longtemps des mots et des paroles, voire une nécessité totalement incomprise par des élus qui pourtant seront les premiers à défendre le droit à une éducation de qualité… où comment marcher sur la tête.

Au final, mais c’est un peu extrême de ma part, la loi ne protège plus les auteurs mais les intermédiaires et les célébrités…

http://reflets.info/web-social-indignez-vous-ca-ne-gene-personne/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=web-social-indignez-vous-ca-ne-gene-personne-reflets

le nouveau Stéphane Hessel … blague à part, très intéréssant et je suis plus que d’accord que le journalisme, le vrai … a encore de beaux jours devant lui et même si les journalistes ne sont que des êtres humains, ils sont censés, eux, être formés pour décrypter l’actualité… Vive Mediapart, Arrêt sur image, Le Canard enchaîné, Le monde Dipomatique, Reflets.info qui sont des médias d’information …  et j’en profite pour parler de la série The Hour qui parle de la naissance du journalisme d’investigation : c’est très british, peut-être un brin idyllique mais très intéressant.

http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Hour

http://www.lemotif.fr/fichier/motif_fichier/493/fichier_fichier_bilan.pra.t.de.liseuses.93.avec.graphiques.pdf

Le nouveau projet de prêt de la profession, ce sont les liseuses… comment emmener chez soi, une dizaine de livres ? et est ce que ça marche, pour ce que j’en ai lu, ça fonctionne très bien et ce sont plutôt des gros lecteurs qui les empruntent ^^

un petit lien qui confirme cette tendance :

http://www.directmatin.fr/culture/2013-03-22/les-lecteurs-numeriques-sont-plus-nombreux-et-lisent-plus-429153

et quand je disais que c’était un sujet chaud ^^

et encore un :

http://www.challenges.fr/high-tech/20130322.CHA7565/ebook-les-tablettes-ne-font-pas-d-ombre-aux-liseuses.html?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=mais-non-les-tablettes-ne-font-pas-dombre-aux-liseuses-challenges

http://librairie-pro.immateriel.fr/

livres numériques en streaming ?

http://www.slate.fr/lien/69729/theses-wikipedia?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-theses-seront-elles-remplacees-par-des-articles-de-wikipedia-slate

C’est là où j’apprends que Wikipédia contient à elle-seule tout le savoir humain et que ses contributeurs s’ennuient..; bref, l’idée que des classes travaillent sur des séries d’articles, en modifient d’autres à des fins pédagogiques me semble intéressant…. La connaissance pour tous, le savoir pour tous… et que en effet contribuer sous forme d’articles scientifiques plutôt que sous des synthèses de différents travaux pourraient être un plus et pour les scientifiques et pour la communauté…

http://www.01net.com/editorial/589169/une-etude-americaine-pointe-les-effets-positifs-des-jeux-videos/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=des-etudes-americaines-pointent-les-effets-positifs-des-jeux-video

et oui, qui a donc pu jamais en douter ? ^^  enfin bref, les commentaires sont pour le moins instructifs parce qu’ils prouvent bien qu’on a encore du chemin à faire…

un article sur les bibliothèques incubateurs de jeunes entreprises, pourquoi pas… mais je ne me vois pas devenir conseillère à Pôle emploi parce que je prête des livres sur comment monter une entreprise.

http://www.bibliobsession.net/2013/03/22/decouvrez-les-guides-du-savoir-trouver-de-bibliosesame/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=decouvrez-les-guides-du-savoir-trouver-de-bibliosesame-bibliobsession

Intéressant en terme de recherche documentaire .. il faudra y retourner le temps que ça se fasse mais ça peut donner des idées d’activités voire de ce qu’il est possible de faire.

http://syndicatbd.blogspot.fr/2013/03/accord-cpe-sne-ce-quen-dit-le.html

un accord sur les droits d’auteur par rapport au numérique ?

Cet accord est complexe du fait de son processus d’élaboration entre les “partenaires sociaux” (éditeurs et auteurs) et parce qu’il a plusieurs objectifs :
– adapter le Code de la propriété intellectuelle (CPI) aux enjeux du numérique,
– instaurer un Code des usages numériques sous l’égide du ministère de la Culture,
– apporter certaines précisions au regard de certains principes juridiques qui étaient inclus dans le CPI.

Et si la BSI  devenait un learning center ?

ET si la culture n’était que papier ?

Et si les bibliothèques municipales devenaient des incubateurs de petites entreprises?

avec des et si, on mettrait la terre en bouteille comme quoi…

ah mon rêve, bosser dans une vraie médiathèque multi-support ..avec des JVD….

et voila, la suite dans un prochain épisode …

see you space cowboy …

Leave a comment

Filed under Promotion de la lecture publique voire de la culture pour tous ?

La Bibliothèque comme …. lieu d’innovation…

Il semblerait que ce lieu que j’aime tant qui pourrait se suffire à lui-même … ceux qui le financent ne cherche de lui trouver de nouvelles raisons d’exister… Ainsi, il existe les idea stores outre-atlantique qui font pas mal de bruit et qui fonctionnent plutôt bien…

http://www.smartplanet.fr/smart-business/et-si-les-bibliotheques-municipales-devenaient-des-incubateurs-de-petites-entreprises-23615/

il y a une idée qui revient souvent qui est que la Bibliothèque pourrait être lieu de formation, lieu de sociabilisation et là, il existe le phénomène des fabs labs … des lieux d’innovation notamment par les imprimantes 3D qui n’en sont qu’un aspect bien évidemment et même un lieu de départ pour les petits entreprises… bref, une voie vers l’innovation… que de rêves.

Leave a comment

Filed under Promotion de la lecture publique voire de la culture pour tous ?

Recherche documentaire (2)

http://www.culturedel.info/cactusacide/?p=7072&utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=enseigner-larchitecture-de-linformation-permet-il-dapprehender-le-temps-de-la-convergence-de-leducation-a-linformation-aux-tic-et-aux-medias-cactus-aci

Comprendre le web par son architecture .. vaste programme.

Dans ce contexte : « La convergence étant d’essence technique, il apparaît opportun que la formation le soit également en recherchant le développement d’une « culture technique ». Le philosophe Gilbert Simondon explique son intérêt : « il est nécessaire que l’objet technique soit connu en lui-même pour que la relation de l’homme à la machine devienne stable et valide : d’où la nécessité d’une culture technique ». C’est aussi une manière de rappeler l’importance de la technique dans la constitution de la pensée et de la culture5 ».

 

Leave a comment

Filed under Recherche documentaire

Agacement et … bouillon chaud bouillon… au thé vert.

La bibliothèque comme troisième lieu :

http://mondedulivre.hypotheses.org/1592?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=bibliotheque-et-mediatheque-troisieme-lieu-monde-du-livre

Pour autant, il est incontestable que le modèle britannique représente une avancée considérable qui révolutionne la bibliothèque dans tous ses fondements. La France n’est pas forcée de suivre trait pour trait cet exemple qui ne correspondrait peut-être pas tout à fait à la population française plus mesurée et attachée à son patrimoine mais pourrait l’adapter afin que coexistent les bibliothèques troisième lieu et traditionnelles. La médiathèque troisième lieu de Thionville, véritable réussite, prouve que le modèle est modifiable et transposable dans notre pays. Le succès de ces nouvelles structures auprès du public témoigne de son intérêt pour d’autres voies d’appréhension de la culture et il serait dommage de l’en priver.

Ce qui ne nous empêchera pas d’espérer retrouver Alphonse Daudet : « C’est une bibliothèque merveilleuse, admirablement montée, ouverte aux poètes jour et nuit, et desservie par de petits bibliothécaires à cymbales qui vous font de la musique tout le temps ». Bertrand Calenge.

Servet, Mathilde, « Les bibliothèques troisième lieu », BBF, 2010, n° 4, p. 57-63
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/&gt; Consulté le 19 mars 2013

La médiathèque ne mérite ni excès d’honneur ni excès d’indignité. Elle n’est jamais que ce qu’en font, ensemble, le public, les élus et les bibliothécaires. Les questions que chacun d’eux se pose à son sujet sont évidemment diverses.
Peut-être, pour les bibliothécaires, la question la plus urgente, mais aussi la plus difficile, est-elle celle des priorités à défendre – c’est-à-dire celle des objectifs à atteindre ». Anne-Marie Bertrand

http://www.numerama.com/magazine/25417-le-piratage-n-a-pas-d-effet-negatif-selon-une-etude-financee-par-l-ue.html?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-piratage-na-pas-deffet-negatif-selon-une-etude-financee-par-lue

encore une fois, le piratage incite à acheter et toute manière, sans, les gens n’auraient de toute manière en grande majorité jamais acheté…

Enfin quand on parle, il vaut mieux qu’il y aient des gens qui écoutent…

en parlant de piratages, http://scinfolex.wordpress.com/2013/03/17/le-monde-dystopique-doz-ou-les-avanies-du-domaine-public-sans-copyleft/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-monde-dystopique-doz-ou-les-avanies-du-domaine-public-sans-copyleft-s-i-lex le délire judicio-scénaristique de Disney prouve bien que la complexité peut parfois amener à des absurdités…

http://www.bibliobsession.net/2013/03/19/le-livre-numerique-etat-des-lieux-et-enjeux-pour-les-bibliotheques/?doing_wp_cron=1363721029.7422080039978027343750

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Mise au point et Bouillon du jour ^^

Hello,

ce blog est pour moi un outil de travail voire de défoulement pour mes émotions !!! ce n’est en aucun cas une source d’information…enfin, il ne s’agit que de mes propres recherches !!!

bon, le grand sujet actuel c’est la fin de Google Reader et de comment on peut le remplacer sinon … je vais aller sur un de mes anciens articles, la recherche documentaire car j’ai trouvé un nouveau lien qui en parle yahooo !!!

Sinon, perso, j’ai vécu une petit mort hier à cause d’un souvenir encore trop présent dans ma mémoire qui plus est je sens monter en moi une colère, une jalousie et un ressentiment qui tel des tsunamis voudraient tout détruire, raser et effacer de la surface de la terre !!!

bien évidemment, je n’ai aucun droit, aucune raison valable pour être en colère où tout simplement possessive, les souvenirs sont ce qu’ils sont : Des souvenirs !!!

Enfin, c’est plus facile à dire qu’à faire … bouh, bouh, bouh… je vais aller faire souffrir ma ceinture abdominale, ça va me changer les idées. Ce qui est fait, plus qu’à danser maintenant.

bref, le bouillon et mes alertes furent plutôt décevantes mais j’ai eu une nouvelle idée lister les points chauds de l’actualité en Bib

déjà faut-il des fonds CD en Bib ^^ un sujet chaud-brûlant …

http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-60385

Le lien ci-dessus pointe vers un mémoire sur l’histoire justement de la musique en Bib…

les suggestion d’acquisition via les lecteurs ne causent pas de grand débat, c’est donc une cause entendue, ça fait partie du métier et de ses éternelles stats…

Tiens Rameau non plus n’excite pas les foules, ça alors ^^

et la gratuité alors ?

Je trouve que ces adeptes sont lyriques… je le comprends, j’y adhère mais malheureusement, je ne vois pas toutes les municipalités adhérer à cette vision de la culture pour tous. Quand on voit comment hadopi est gérée et quels sont ces résultats…

http://www.actualitte.com/bibliotheques/les-bibliotheques-publiques-sont-elles-vraiment-gratuites-40994.htm

Le Goff, Daniel, « La gratuité, ça paye », BBF, 2012, n° 3, p. 47-50
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/&gt; Consulté le 18 mars 2013

Leave a comment

Filed under Work to do...