mélancolia

J’ai touché du doigt

la surface du lac

elle s’est brisée en milles morceaux

dans chacun un morceau de mon âme

Je pourrai chercher milles ans

que je ne retrouverai jamais ce que je fus

ni qui je serai … ce que j’aurai pu être…

cette fichue tristesse remplacée peu à peu

par de la résignation …

être humain, qu’es tu devenu …

science sans conscience n’est que ruine de l’âme

devient mon mantra

oublier dans les vicissitudes de l’être humain les miennes…

Advertisements

Leave a comment

Filed under Defoulement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s