Mon bel et sombre Automne

ça t’ennuie que je t’appelle mon bel et sombre Automne ?

j’ai retrouvé ce doux poème écrit il y a fort longtemps :

Que vienne le printemps

les fleurs de ceriser

écloront et se faneront

l’espérance est une feuille morte

au cœur de l’hiver

à la rechercher

que trouve-t-on ?

des raisons de croire et d’espérer peut-être ?

ne rêvons pas, voyons !

il n’y a rien

que le bruissement de l’air

dans les feuilles

un vent doux

qui s’éloignera bientôt

de ce jardin qui

ensoleillé est devenu sombre

bientôt ne restera

que quelques feuilles mortes

se battant en duel …

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s